l’inquiétude monte en Belgique après la blessure de Kevin De Bruyne

l’inquiétude monte en Belgique après la blessure de Kevin De Bruyne

Kevin De Bruyne a une nouvelle fois été décisif en délivrant une passe décisive lors de la victoire de Manchester City sur la pelouse de Tottenham ce mardi, permettant ainsi à son équipe de conserver sa place en tête de la Premier League. Cependant, cette performance a été assombrie par le fait que le Diable Rouge a dû quitter le terrain en raison d’une blessure. Ce qui est devenu malheureusement une habitude depuis quelques temps.

La soirée de ce mardi a été marquée par une ombre inquiétante pour les Diables Rouges. Alors que Manchester City s’imposait face à Tottenham (0-2), Kevin De Bruyne a une fois de plus brillé en offrant une passe décisive, portant son total à 10 cette saison en Premier League. Cependant, le joueur a dû quitter le terrain suite à une blessure survenue lors d’un duel avec Pape Sarr à la 56e minute. De Bruyne a été contraint de céder sa place à Jérémy Doku à la 68e minute, après avoir reçu un gros coup sur la cheville.

Après le match, le manager espagnol des Cityzens, Pep Guardiola a brièvement mentionné l’état de son joueur : “Kevin a un souci à la cheville”, a déclaré l’entraîneur, sans entrer dans les détails. Connaissant la fragilité de De Bruyne, cette nouvelle suscite naturellement de l’inquiétude, mais des informations supplémentaires devraient être disponibles dans les heures à venir.

KDB absent à l’Euro ?

Grâce à cette victoire, Manchester City s’installe en tête du championnat, avec un match en retard contre West Ham United. Kevin De Bruyne a joué un rôle prépondérant dans cette ascension, réalisant 10 passes décisives malgré avoir manqué la moitié de la saison en raison de blessures.

Pour Domenico Tedesco, le sélectionneur belge, cette situation est malheureusement familière : Kevin De Bruyne n’a plus joué en sélection depuis le 28 mars 2023. Les supporters et le sélectionneur retiennent leur souffle en espérant que cette fois-ci, KDB ne soit pas à nouveau gravement touché. Pour l’Euro qui démarre le 14 juin en Allemagne, une présence d’un De Bruyne en possession de toutes ses capacités sera d’une grande utilité pour les Diables Rouges logés dans la poule E au côté de la Roumanie, la Slovaquie et l’Ukraine.

Au même moment, Manchester City aussi va maintenant attendre les résultats des examens médicaux et espérer que la blessure de De Bruyne ne soit pas trop sérieuse. Deux grands matchs restent à jouer pour les Cityzens cette saison : dimanche, ils disputeront un match décisif pour le titre contre West Ham en Premier League, puis la semaine suivante, ils affronteront Manchester United en finale de la FA Cup.

Des blessures à répétition

De retour sur le terrain après sa grave blessure aux ischio-jambiers contractée en août 2023, le milieu de 32 ans ne s’en est jamais remis on est tenté de dire : “Je n’ai jamais vécu cela auparavant, je n’ai jamais eu une blessure aussi grave. Une opération des ischio-jambiers n’est pas très courante non plus. Après le match contre Burnley, nous avons passé des scanners, consulté plusieurs chirurgiens et ils ont tous dit que je devais me faire opérer”, dira t-il plus tard lors d’un interview.

La suite on la connaît, le natif de Tronchiennes va accumuler des blessures jusqu’à celle d’hier mardi.

Le roi des passes décisives

Mardi soir, Kevin De Bruyne a encore marqué l’histoire du football anglais en offrant une nouvelle passe décisive lors du match contre Tottenham (victoire 0-2). Il en est à sa 112e depuis son arrivée en Premier League. Pour atteindre ce total impressionnant, le Belge n’a eu besoin que de 259 matchs. Pour mettre cela en perspective, Cesc Fabregas, troisième meilleur passeur décisif, en a délivré 111 en 350 matchs avec Arsenal et Chelsea. Wayne Rooney (103 passes décisives en 491 matchs) et Frank Lampard (102 passes décisives en 611 matchs) complètent le top 5.

Pour devenir le véritable roi de la passe, Kevin De Bruyne va devoir surpasser Ryan Giggs et ses 162 passes décisives. Ce record semble presque insurmontable, non pas en raison d’un manque de qualité, mais parce que KDB pourrait tout simplement manquer de temps. Il est important de rappeler que le Gallois a eu besoin de 23 ans  et 632 matches pour atteindre ce nombre impressionnant. Pendant ce temps, le génie belge n’est qu’à sa neuvième année à Manchester City.

 

Source link

Marc Martial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *